gif-tapis

 

Je vais te raconter aujourd’hui l’histoire formidable (et tout à fait passionnante) de la fille qui a repéré un super DIY sur Pinterest et qui rêve depuis de le réaliser (Oui Pinterest aura notre peau à tous, à TOUS !). Me voilà donc embarquée depuis environ 1 mois dans une aventure formidable…

 

Celle du tapis tissé avec un cerceau !

 

Oui, oui tu as bien lu… J’ai pris un cerceau que j’avais acheté un jour, prise de folie, pensant que le hula-hoop c’était super bon pour se muscler la taille (je l’avais lu sur un Glamour de juin 2007 dans la salle d’attente de mon médecin) et au lieu de me déhancher comme une dingue au milieu du salon en dégommant quelques bibelots au passage (je te rappelle que ma maison est un peu riquiqui), j’ai décidé de l’utiliser pour me faire un tapis, un put*** de TAPIS ! (Pinterest c’est pire qu’un gourou, ça te fait faire n’importe quoi…)

 

Bref, me voilà donc un jour de mai, armée de mon cerceau (à paillettes) et de tout un tas de merdouilles qui me restaient sur les bras et encombraient mes tiroirs : chutes de laine, de tissu, de trapilho, biais, rubans… Je ne savais pas encore que je m’embarquais là dans un long périple qui me ferait tisser frénétiquement dès que bébé Chouchou fermerait les yeux (Par phases de 20 minutes entrecoupées par, au choix, une activité biberon ou « changeage » de couches, sinon c’est pas drôle). Bref, ce fût long mais bon.

 

Oulalala je sens que je te l’ai bien vendu mon tapis tissé hein ? Rassure-toi, si tes enfants savent se gérer tout seul, ou si tu t’en as pas (ou si tu les enfermes quelques heures à double tour dans un placard), tu pourras gérer ça les doigts dans le nez ! Surtout qu’au final, c’est très facile et que je suis très satisfaite du résultat.

 

Allez, suis-moi, je vais retracer avec toi le récit de cette formidable épopée !

 

IMG_0587

 

Fournitures

  • Un cerceau (à paillettes c’est bien sinon un « normal » fera l’affaire hein)
  • Des chutes de laine, de tissu, de trapilho, de tulle, de bais…
  • Une paire de ciseaux
  • Un peu de temps devant soi

 

étapes

 

1 & 2. Coupe des fils de trapilho ou de laine et noue-les autour du cerceau afin de former la trame à tisser. Il faut que les fils se croisent au milieu du cerceau.

 

3. Commence ton tissage au centre du cerceau en nouant ton 1er fil à un fil de la trame. Passe tes fils au travers de la trame en alternant, un coup dessus, un coup dessous et ainsi de suite.

Pour changer de fil ou de tissu, il suffit de faire un nœud bien solide et hop c’est reparti !

 

4. Une fois que le tapis a atteint le diamètre désiré, faire un noeud sur un fil de la trame

 

5 & 6. Couper les fils de trame et les nouer en serrant suffisamment pour que le tissage du tapis tienne bien (attention ne pas trop serrer quand même, sinon le tapis « gondole »)

 

7. Une fois que tout est coupé, voici le résultat ! Tu peux laisser les franges, les couper ou encore fixer des pompons

 

8. Ah ah moi j’ai opté pour des glands de laine (big up aux adeptes des mocassins à glands). Coupe des fils de même longueur, replie-les en 2 (comme sur la photo.

 

9. Nouer à environ 1 cm de la boucle en faisant un noeud bien serré.

 

10. Attacher le pompon ou le gland en utilisant le fil de trame qui dépasse.

 

On coupe les fils qui dépassent et c’est fini !

 

tapis tissé trapilho et laine

tissage tapis cerceau

 

Alors il te plaît ce petit tapis tissé recyclé ? Oui je sais, c’est un peu chamarré… Quoi tu mettrais pas ça chez toi ? Bah écoute, moi j’aime bien son p’tit côté recyclé. C’est pile-poil dans la tendance bohème tu trouves pas ?

 

Je te raconterai très prochainement mon histoire d’amour avec un tapis boucharouette (si tu sais pas ce que c’est, file sur mon Instagram). Allez je te laisse, Aladdin m’attend ! (tapis… Aladdin, t’as compris ?)

Et si tu veux voir mes premières œuvres tissées, regarde ICI !