postcard-1038915_1920

 

Une semaine s’est écoulée depuis ce terrible attentat qui nous a tous laissés dans l’horreur, la colère et l’incompréhension.

Je n’ai pas eu le courage ni l’envie de publier ici. Tout comme beaucoup d’entre vous, j’ai suivi les événements derrière mon écran de télévision et lu les témoignages et les analyses çà et là sur le web. J’y ai trouvé des articles vraiment poignants. Moi je ne suis pas suffisamment douée pour retranscrire ce que je ressens ici… ça part un peu en vrac, c’est pas très structuré et je ne suis pas certaine que ce soit un bel hommage au final.

Quand j’ai appris ce qu’il se passait ce soir-là ma première pensée a été pour mes proches ou mes connaissances qui auraient pu être sur Paris à ce moment-là. Ensuite j’ai pensé à mon futur petit bébé. Je me suis demandée si on ne faisait pas une connerie. Mettre au monde un bébé dans ce monde de fous c’était peut-être pas l’idée du siècle. Et puis finalement, je remonte peu à peu sur mon nuage, je me dis que la vie ne peut pas s’arrêter en si bon chemin. On ne sera certainement pas des parents parfaits, on va douter, on va se planter mais ce qui est sûr c’est qu’on va l’aimer du mieux qu’on peut ce petit “nous”.

On lui apprendra à aimer, à rire, à jouer et à vivre libre. Nos armes à nous, ce seront les bisous et l’apprentissage du respect des autres et de la vie humaine. Notre maison sera un nid douillet pour toi, pleine de sérénité et d’espoir pour ta vie future. On va tellement te cajoler et te couvrir de tendresse que tu finiras terroriste de l’amour mon fils…

J’adresse une pensée toute particulière aux victimes et à leurs proches. Aujourd’hui nous devons être forts et ne pas céder face à la terreur. Aimons-nous, embrassons-nous, levons nos verres et rions bien fort, comme pour faire un énorme bras d’honneur à ces fous de l’obscurantisme.

Je vous envoie des milliers de bisous depuis mon canon à paillettes <3

Julie