Complexée du dessin, envieuse des personnes qui savent utiliser leurs mains pour peindre ou pour écrire, je me suis décidée à 33 ans (il était temps) de tester tout ce qui me fait envie en terme de techniques créatives.

Après avoir reçu en cadeau de quoi me mettre à l’aquarelle à Noël, je lorgne aussi depuis quelques temps du côté de la calligraphie… En attendant de me jeter à l’eau, je cherche l’inspiration et des conseils. Si vous êtes curieux, je vous fait profiter des quelques infos de base que j’ai glanées çà et là sur le ouèbe moundial 😉

 

La calligraphie et le lettering c’est quoi ?

 

Commençons par le commencement 🙂 Selon mon Petit Larousse, la calligraphie c’est l’art de former de manière élégante et ornée les caractères de l’écriture. On distingue la calligraphie classique qui obéit à des règle strictes (caractères gothiques par exemple) de la calligraphie moderne qui laisse libre court à l’imagination :

 

 

 

La calligraphie ne doit pas être confondue avec le lettering (qu’on pourrait traduire par lettrage en français) qui consiste à dessiner les lettres et jouer sur la composition d’un mot ou d’une phrase en mélangeant les effets de style et de taille :

 

 

Une des grandes tendances du moment c’est le chalk lettering (pour ceux qui étaient au fond de la classe en cours d’anglais : « écriture à la craie »), on le voit un peu partout sur Pinterest notamment :

 

 

Concrètement, on fait comment pour débuter ?

 

Bah on s’équipe ! D’abord avec un équipement de base :

 

  • Un critérium
  • Une règle pour tracer des répères
  • Un bloc de papier à dessin
  • Une gomme
  • Un stylo à dessin

 

Puis ensuite avec des feutres qui vont permettre de faire de jolis déliés. Avec un peu de pratique, on peut se mettre au porte-plume et faire de belles calligraphies à l’encre de chine et même à l’aquarelle !

 

Et vous, ça vous donne envie de vous y mettre ?

 

Toutes les sources utilisées dans cet article et encore plus de photos sur mon tableau Pinterest :