Dans une autre vie, j’aurais rêvé être bijoutière-joaillière. Créer des bijoux, manipuler la matière, sertir, polir, c’est vraiment quelque chose qui me fascine. Mais la vie en a décidé autrement et même si aujourd’hui je suis ravie de ma vie professionnelle, je reste toujours attirée par cette filière. Pour ma plus grande joie, j’ai découvert il y a un peu plus d’un an les pâtes de métal. Grâce à cette technique on peut fabriquer ses propres bijoux en métal précieux.

Si je voulais tout expliquer en détail, il me faudrait des journées entières ! Cet article n’est donc pas un tuto pour débuter mais plutôt une petite présentation. J’ai très envie d’en parler parce que je me suis rendue compte que cette technique reste encore méconnue alors que je trouve ça fantastique. Transformer une pâte en vrai bijou, c’est alchimique non ?

 

La pâte de métal, quésaco ?

C’est une invention relativement récente. Apparue au Japon en 1990, c’est une nouvelle forme de bijouterie. Cette technique emprunte des techniques de bijouterie classique (sertissage, polissage…) mais aussi des techniques de céramiste (modelage, séchage, cuisson). La pâte de métal est composée de particules de métal précieux associées à un liant organique et de l’eau. Elle se travaille donc à la main, elle peut être modelée, moulée ou sculptée un peu comme on le ferait avec une pâte polymère. Une fois travaillée et bien sèche ça ressemble à de l’argile mais lorsqu’on la chauffe (au chalumeau ou au four en suivant une procédure très précise) le liant brûle et les particules de métaux précieux se lient entre elles pour créer un véritable bijou en argent solide (ou en or, cuivre, bronze selon la pâte choisie).

 

Mais alors ce sont de vrais bijoux ?

Ah ah je sens quelques sceptiques derrière l’écran ! Oui le bijou final sera bien en argent/or/cuivre ou bronze. La preuve ? Si l’on souhaite vendre ses créations en or ou en argent, il faut disposer d’un poinçon (Cf ICI)

 

 

Comment débuter avec la pâte de métal ?

Personnellement, j’ai débuté en faisant des stages avec une formatrice. Il faut dire que la matière première est un peu chère (c’est du métal précieux) et que je n’avais ni envie de me planter ni d’investir dans tout le matériel de base sans savoir si la technique me plairait.

 

Mais si vous souhaitez vous lancer seul, voici le matériel nécessaire pour bien débuter :

  • De la pâte de métal : Le plus simple selon moi c’est la pâte d’argent. En plus, c’est la seule pâte de métal qui peut se chauffer au chalumeau, ce qui veut dire qu’on a pas besoin de four haute température. Les 2 plus grosses marque sont PMC et Art Clay
  • Un plan de travail : Avec une feuille de Teflon pour que la pâte ne colle pas à votre table de travail
  • Des instruments : pour trancher, étaler, percer, polir etc…
  • Des emporte-pièces : pour donner de jolies formes régulières
  • Des feuilles de texture : comme pour n’importe quelle pâte polymère, on peut choisir du donner du relief en choisissant d’appliquer une texture
  • Du matériel de séchage : avant de cuire la pâte il faut qu’elle soit totalement sèche. Pour accélérer le processus on peut utiliser un sèche-cheveux, un embosseur ou même un déshydrateur !

La cuisson de la pâte

Au chalumeau

Comme évoqué plus haut, seule la pâte d’argent peut se chauffer au chalumeau. Attention la procédure est très précise ! Il faut poser son bijou sec sur une brique réfractaire et la chauffer avec le chalumeau à flamme moyenne (ni complètement bleue, ni jaune, entre les 2 quoi) pendant environ 2 minutes (selon la grosseur du bijou). Il faut que le bijou prenne une couleur orangée mais pas trop… sinon ça fond ! Et Adios le joli bijou sur lequel vous avez passé des heures à modeler, sculpter…

Au four de potier

Si vous souhaitez travailler d’autres pâtes que l’argent (mais l’argent se cuit également au four), il faudra investir dans un four de potier. Il en existe à partir de 99€ chez Meteor Clay, il est basique mais suffisant pour débuter, sinon ça commence aux alentours de 500€ pour un four Prometheus.

 

 

 

Je veux débuter, où me renseigner ?

Soit en faisant des stages, il en existe quelques-uns en France si tu recherches sur Google, soit en te documentant. J’ai 2 ouvrages à te conseiller, ils sont très complets et accessibles aux débutants :

Sinon il existe tout plein de sites et de forums dédiés aux pâtes de métal. Quand j’ai commencé à m’y intéresser, j’aurais pu y passer des journées tellement c’était passionnant de voir tout ça.

 

Ma petite production de bijoux en pâte de métal

Allez, je ne vais pas finir cet article sans te montrer ma petite production de bijoux ! Pour faire tout ça, il m’a fallut au total 4 jours de stage. Travailler les pâtes de métal c’est quand même technique. Je pense qu’il faut déjà être manuel pour se lancer car certains gestes sont vraiment fastidieux. Généralement je me débrouille pas trop mal avec mes 10 doigts mais là il faut avouer que j’étais contente d’avoir une formatrice à côté de moi (notamment pour rattraper quelques boulettes oups !)

    

 

Connaissiez-vous cette technique ? Si vous pratiquez déjà, je suis curieuse d’avoir des liens de blogs qui en parlent 🙂