Vous l’aurez sans doute compris, chez Wool ma poule on adore le tricot ! Nous sommes des débutantes et en lisant nos articles peut-être que des tricoteuse confirmées s’arrachent les cheveux… Désolées Mesdames pour votre calvitie précoce. Nous allons essayer dans cet article de compiler les différentes techniques pour débuter le tricot à grand renfort de vidéos, ça nous fera une bonne base pour mieux comprendre par la suite nos DIY tricot (et on mettra un lien vers cet article du coup).

 

pelote laine

 

Je sais que pas mal de personnes qui passent sur ce blog n’ont jamais tricoté, parce que c’est compliqué, parce que c’est long, parce que « non-mais-moi-je-suis-pas-assez-patiente », ou encore parce qu’on en a envie mais qu’on n’ose pas se lancer parce qu’on a peuuuuurrr (bbooouuhhhh le vilain tricot).

Alors je te rassure toi là derrière ton écran : avec Jojo nous ne sortons pas de polytechnique et nous ne sommes pas des nonnes et encore moins des modèles de patience et POURTANT nous avons réussi à nous y mettre et à faire quelques petits trucs sympas (à notre échelle).

Alors bon sang de bonsoir comment qu’elles ont fait ces 2 zygototes pour commencer ??? (arrête de mentir c’est ce que tu penses là tout de suite maintenant).

C’est très simple : On s’est vaguement souvenu des tricots qu’on faisait vite fait avec maman ou mamie, on a filé chez Cultura pour s’acheter nos 1ères aiguilles et pelotes et on s’est installé devant notre ordi.

– WTF ??? Devant ton ordi… pour tricoter ???

– Oui oui… Et devant Youtube précisément !

Youtube c’est un peu la foire du tuto, tu peux TOUT trouver ! Alors une fois que tu te seras fais un nail art kawaï, que t’auras la choucroute d’Amy Winehouse sur la tête et que tu auras enfin réussi à te faire ce fuckin’smocky eyes (que t’as jamais réussi et que du coup on dirait que t’as 2 cocards sur la tronche), s’il te plait tape « tuto tricot » dans la barre de recherche… Merci…

Allez fini de bavasser, voici les premières techniques de base qui vont te permettre de débuter les doigts dans l’nez. Avec ça tu peux déjà commencer à tricoter une écharpe ou un gros headband en laine. Allez prends tes aiguilles et ta pelote dans une main, ton courage dans l’autre, on commence :

 

Monter des mailles

Il existe 3 façons de monter les mailles. Pour le moment restons sur la plus simple, comme nous sommes pour le moment sur des ouvrages standards, on ne se complique pas la vie.

 

Le point mousse (maille endroit)

Le point du débutant par excellence et certainement celui que tu tricotais avec ta mamie ! Le point mousse s’obtient en tricotant toutes les mailles à l’endroit. A l’avant comme à l’arrière de l’ouvrage ce point fait des petites vagues. Et tu sais quoi ? En tricotant toutes les mailles à l’envers on obtient le même résultat !

 

Le point jersey 

 Il se fait en tricotant un rang de mailles endroit et un rang de mailles envers

 

Rabattre les mailles

C’est ce qui va permettre de finir le tricot et d’enlever l’aiguille sans que tous les points ne se barrent. Le principe ? Faire passer les mailles les unes par-dessus les autres.

 

Le site de Phildar est plutôt bien fichu aussi (même si parfois je n’ai pas tout bien compris sur leurs vidéos…bref) http://www.phildar.fr/conseils-tricot/videos.r.html

Le secret c’est de regarder plusieurs vidéos de différents auteurs, enfin en tout cas pour moi (qui suis parfois un peu longue à la détente) c’est une bonne solution. Et puis il faut essayer, se tromper, recommencer pour comprendre et maitriser la bêêête. Au départ, il ne faut pas chercher à investir dans de la laine trop chère pour bien s’entraîner.

Un prochain article avec un joli DIY tricot arrive bientôt ! Allez hop hop hop révise bien d’ici là, interro la semaine prochaine !

 

Je vous laisse maintenant fouiner sur Youtube ! Et à un moment donné (a mendonné !) arrête-toi sinon tu peux vite tomber sur ce genre de truc :

http://www.youtube.com/watch?v=Ekr05T9Iaio

 

Enjoy !

XOXO

Juju